• Charte

    L'exploitation d'une parcelle ou d'un bac de jardinage au P'tit Loucèt suppose la mise en application des principes de jardinage biologique ainsi que l'acceptation de quelques principes élémentaires de vie en communauté.

    Les jardiniers du P'tit Loucèt ont adhéré à une charte que nous reproduisons ci-dessous. 

     

     

    CHARTE

     des utilisateurs du jardin partagé « Le P’tit Loucèt »

    sis sentier de la Cense à Saint-Léger

     

    Préambule

    Le projet « Gestes d’antan, jardins d’aujourd’hui » initié par la commune de Saint-Léger et organisé par la bibliothèque « A livre ouvert ASBL » s’inscrit dans une démarche d’éducation permanente au développement durable et à la pratique du jardinage biologique. La bibliothèque « A livre ouvert » dispose d’un terrain dit « Le P’tit Loucèt », propriété de la Commune de Saint-Léger pour y réaliser ses objectifs.

    A travers ce projet, la bibliothèque vise les objectifs suivants :

    1) faciliter l’apprentissage et la pratique des techniques du jardinage en carrés ;

    2) mettre des parcelles à disposition pour permettre à des particuliers motivés d’y développer des cultures basées sur des méthodes naturelles respectueuses de l’environnement ;

    3) développer un jardin témoin à vocation pédagogique afin de sensibiliser le grand public à l’agriculture et à la consommation de qualité et afin d’encourager la création de potagers chez les particuliers ;

    4) développer un lieu de rencontres, d’échanges de connaissances pour lutter contre l’isolement social ;

    5) développer un lieu pour des activités pédagogiques, culturelles et sociales.

    Toute vie en société nécessitant quelques règles de bonne gouvernance, une charte est proposée pour gérer le bon fonctionnement du P’tit Loucèt. Le texte peut évoluer au fil du temps et suivant les situations rencontrées sur le terrain.  Les propositions de modification peuvent être faites par les utilisateurs du lieu ou le conseil d’administration de la bibliothèque.

    Admission et jouissance d’une parcelle

    La concession de l’occupation à titre temporaire et précaire d’une parcelle est accordée par l’ASBL Bibliothèque A livre ouvert.  En aucun cas il ne s’agit d’un quelconque bail.

    1. A l’issue de la première année, considérée comme une période d’essai, la concession du jardin sera confirmée ou retirée en fonction du comportement du jardinier.
    2. Le jardinier cultive lui-même sa parcelle. Il ne peut la céder sans accord de l’ASBL. Le jardinier désirant libérer sa parcelle doit en informer les responsables de l’ASBL un mois avant la cessation de son occupation.
    3. Le jardinier occupe son lot à ses risques et périls exclusifs.  L’ASBL ne peut être tenue responsable du chef de quelconque accident, de tout dommage ou vol pouvant survenir sur le terrain ; il revient à chaque jardinier de s’adresser à sa compagnie d’assurances.

    Culture et entretien du jardin

    1. La parcelle mise à disposition doit être entièrement entretenue, cultivée, dans le respect de l’environnement et en harmonie avec les parcelles voisines, ce dans les règles de l’art du jardinage biologique et en bon père de famille.

    2. Seuls sont autorisés les tunnels et les couches n’excédant pas75 cmde haut. Ils ne doivent pas gêner (par leur ombre) le voisin. Les arbres, arbustes et taillis ne sont pas admis sur les parcelles.

    3. Chaque jardinier doit veiller à la bonne élimination des déchets. Les matières compostables seront centralisées dans l’espace de compostage prévu sur le site. Les autres déchets (renouée du Japon, ronces, etc., déchets non organiques) doivent être jetés dans les sacs et bacs prévus à cet effet et présents sur le site. Le brûlage des herbes et de tous les déchets est interdit.

    4. Il est interdit d’utiliser pesticides et engrais chimiques. Seuls sont autorisés les biocides utilisés en agriculture biologique, pour autant que les mesures préventives de lutte contre les maladies et ravageurs soient effectivement appliquées en parallèle.  Seuls les amendements d’origine biologique sont autorisés et l’engrais vert doit être privilégié.

    Equipements et entretien des abords

     1. La parcelle est remise au bénéficiaire, qui l’accepte en l’état. Un état des lieux sera établi en présence du jardinier et d’une personne désignée par l’ASBL « Bibliothèque A livre ouvert ».

     2. Aucun abri personnel, ni construction en matériaux quelconque ne peut être édifié sur la parcelle, pas même de système de collecte ou de rétention d’eau individuel. L’eau d’arrosage est contenue dans deux citernes d’eau de pluie installées sur site.

     3. Le jardinier doit assurer l’entretien de sa parcelle, les abords immédiats et les allées communes. Les parcelles ne peuvent être clôturées.

    Vie du groupe

     L’ASBL veille au respect des principes et du règlement du jardin partagé « Le P’tit Loucèt ». Il s’engage également à fournir les informations techniques concernant l’agriculture biologique aux jardiniers qui le souhaitent.

     Les jardiniers respectent le calme du site et la tranquillité des autres jardiniers ainsi que des riverains.  L’utilisation d’outils motorisés est soumise à l’accord de l’ASBL ou de son représentant et à la réglementation en vigueur dans la commune de Saint-Léger.

     Les jardiniers peuvent se faire accompagner de leur famille, mais doivent prendre garde à ce que leurs enfants ne pénètrent pas sur d’autres parcelles et respectent l’ensemble du site.

    Retrait du jardin

    En cas de cessation de l’activité ou de reprise du terrain par le propriétaire (la commune), ou de vente du terrain, les jardins devront être libérés aux dates demandées.  Aucune indemnité de quelque nature soit-elle ne pourra être réclamée par le jardinier.

    Le mauvais entretien de la parcelle, l’insuffisance de culture et d’une façon générale le non respect du présent règlement, entraîneront un avertissement voire le retrait du jardin après deux avertissements écrits dans la même année.

    En cas de désaccord, le jardinier concerné peut demander à s’expliquer devant le conseil d’administration qui émettra alors un avis définitif.  Si la décision aboutit à une exclusion, elle sera confirmée par écrit.

    Le jardinier exclu dispose alors de 8 jours à compter de la notification pour enlever tout ce qui lui appartient sur la parcelle.

    Acceptation du règlement

    Tout jardinier concessionnaire d’une parcelle, déclare par son adhésion, sans aucune équivoque et sans réserve, avoir pris connaissance du présent règlement, en accepter et assumer les termes.

     

    Coordonnées complètes du jardinier